Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 15:14

Invité de la matinale de France Inter vendredi 23 Septembre, Jean-Pierre Jouyet, président de l’AMF a appelé à un dialogue entre la gauche et la droite pour mettre en œuvre la rigueur budgétaire et l’austérité.

Jean-Pierre Jouyet semble avoir développé le syndrome de Stockholm : censé être le gendarme de la Bourse et plaider pour davantage de régulation, il est devenu le porte-parole des marchés financiers auprès des autorités publiques.

Il y a quelque chose d’assez insupportable à entendre celui qui a été ministre de Nicolas Sarkozy dans un des gouvernements les plus à droite de la Ve république, et en outre totalement impuissant à lutter contre les paradis fiscaux et à désarmer les marchés, décerner aujourd’hui des certificats de sérieux et de compétence parmi les dirigeants de la gauche.

Toute tentation de recycler des hommes de Sarkozy nous exposerait au risque de recycler sa politique. C’est la démonstration que fait Jean-Pierre Jouyet en prônant la poursuite par la gauche de la politique d’austérité déjà mise en œuvre par Nicolas Sarkozy.

La gauche doit lever toute ambigüité et clarifier ses intentions et sa stratégie électorale. Le périmètre de la future majorité et les alliances électorales doivent être débattus dans la plus grande transparence par les candidats aux primaires. Seul le rassemblement de la gauche garantit la victoire et bien davantage : le vrai changement.

C’est le sens de notre soutien à la candidature de Martine Aubry.

Henri Emmanuelli & Benoît Hamon

Partager cet article
Repost0

commentaires