Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 11:30

 

intersyndicalejeunes95.jpgCommuniqué commun

Des organisations de salariés CGT – FSU – CFDT CGC

Des organisations d’étudiants et de lycéens UNEF – UNL –FIDL

Du Val d’Oise


JEUNES : NI MANIPULES NI DESINFORMES, DETERMINES !

Massivement présents dans la mobilisation depuis le 12 octobre, les lycéens et les étudiants témoignent de leur volonté de défendre leur droit à l’avenir. Les organisations syndicales de salariés et de jeunes du Val d’Oise réaffirment aujourd’hui que ce mouvement contre la réforme actuellement défendue par le gouvernement est une mobilisation intergénérationnelle qui concerne un choix de société majeur. La jeunesse se mobilise dans cet esprit, ni devant les salariés ni à leur remorque mais bien à leurs côtés.

Les jeunes sont conscients que cette réforme constitue une véritable double peine pour eux : elle leur ferme aujourd’hui un peu plus les portes de l’emploi, et elle va les maintenir plus longtemps au travail demain, sans leur garantir de pouvoir toucher une retraite à taux plein.

Dans le respect des décisions prises lors de consultations démocratiques, lycéens, étudiants et salariés continueront à décider de leurs modes d’action et de leurs rythmes de mobilisation respectifs pour se faire enfin entendre d’un pouvoir qui méprise le mouvement social. Nous maintiendrons tout au long de cette mobilisation sans précédent ces dernières années des contacts intersyndicaux étroits entre nos organisations, dans une logique de coopération sur un pied d’égalité.

L’irresponsabilité est aujourd’hui dans le camp du gouvernement qui orchestre une stratégie de la tension et de la peur au lieu d’ouvrir le dialogue avec l’ensemble des organisations syndicales, dont les jeunes, pour une vraie réforme des retraites juste et équitable.

Compte tenu des graves incidents qui se sont déroulés dans le département entre les lycéens et les forces de l’ordre, nos organisations ont demandé, en urgence, d’être reçues par le Préfet du Val d’Oise. Elles sont, en effet, très interrogatives sur le rôle joué par les forces de l’ordre qui, soit se montrent d’une extrême violence, soit sont dans l’incapacité de maîtriser des éléments extérieurs aux mobilisations des jeunes.

Lycéens, étudiants et salariés du Val d’Oise sont déterminés à poursuivre leur mobilisation massive et pacifique dès la journée de grève et de manifestation du mardi 19 octobre. La participation des jeunes continuera à s’amplifier tant que leurs inquiétudes et leurs aspirations ne seront pas prises en compte.

 

Cergy, le 18 octobre 2010

 

Lettre ouverte envoyée par courriel

 

Monsieur le Préfet,

 

Notre département s’est distingué, la semaine dernière, par de graves incidents entre des lycéens, des étudiants et les forces de l’ordre. Les organisations syndicales et plus particulièrement la CGT, ont été appelées « à la rescousse » afin d’établir un service d’ordre.

 

Des éléments en notre possession, des violences inacceptables de la part de ceux qui doivent « faire respecter l’ordre » ont été commises alors que des lycéens manifestaient pacifiquement. A contrario, ces mêmes forces de l’ordre ne sont pas intervenues alors qu’il était notable que des éléments extérieurs aux lycéens cherchaient à dévier le sens et le contenu de leur mobilisation.

 

Compte tenu de ces éléments, nos organisations respectives se sont exprimées dans un communiqué commun – ci-dessous – et vous confirment leur demande d’une entrevue dans les plus brefs délais.

 

Veuillez agréer, Monsieur le Préfet, l’assurance de notre considération distinguée.

Partager cet article

Repost0

commentaires