Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 14:41
Le Grand Paris au Sénat

«Une version triple zéro, un triple non-sens»
selon Jean-Paul Huchon
Fort de son score aux régionales, Jean-Paul Huchon demande le retrait pur et simple du texte.
Le président de l'IDF était entouré d'élus dont Alain Amedro (Verts)...
...Emmanuel Maurel (PS)...
...Et Francis Parny (PCF).

Le rapport rendu mardi sur le Grand Paris par le sénateur (UMP) Jean-Pierre Fourcade a provoqué un coup de tonnerre dans les rangs de la gauche. Le président (PS) de la Région Ile-de-France Jean-Paul Huchon a dénoncé, mercredi, «une version triple zéro, un triple non-sens», lors d’une conférence de presse à Paris.
Rappelons que le projet de loi sur la région capitale, adopté par l’Assemblée nationale en décembre dernier, doit prochainement être voté par le Sénat. Si l’est effectivement à l'été 2010, le projet global pourrait être présenté à la rentrée en «septembre-octobre» et les «travaux pourraient démarrer début 2012», a affirmé le rapporteur de la commission spéciale du projet de loi sur le Grand Paris.
Une chose impossible pour Jean-Paul Huchon qui demande purement et simplement le retrait du texte. «Nous ne pas sommes dans une logique de négociation mais dans une phase de combat», a-t-il martelé, entouré de vice-présidents de gauche, dont le socialiste valdoisien de Persan Emmanuel Maurel, l’élu Vert dionysien d’Aulnay-sous-Bois, Alain Amédro et Francis Parny (PCF) de Garges-lès-Gonesse.
Fort du score obtenu lors des élections régionales en Ile-de-France (57%), Jean-Paul Huchon bombe le torse et stigmatise «un incompréhensible entêtement» du gouvernement sur ce dossier. «Les électeurs n’ont pas voté pour le Grand Paris. Ils ont même voté contre», a-t-il dit.

Craintes à propos d’Arc Express
Il a par ailleurs estimé que le projet de loi «attaque les collectivités en matière de compétences de transport et d'urbanisme», avec un STIF (Syndicat des transports d'Ile-de-France), présidé par la région, «ramené au rôle de co-organisateur» avec la future Société du Grand Paris (SGP).
En la matière, Jean-Paul Huchon craint surtout que le projet du Grand Paris n’enterre celui porté par la Région, à savoir Arc Express. Ce projet de rocade autour de la capitale vise à desservir les villes de banlieue «mal desservies» par les transports en commun. Selon l’élu socialiste, il serait moins couteux (9,6 milliards d’euros) que le Grand Huit (plus de 20 milliards d’euros) porté par le secrétaire d’Etat chargé de la Région capitale Christian Blanc.
La présidente du groupe UMP du conseil régional d'Ile-de-France Valérie Pécresse a pour sa part déploré, mercredi dans un communiqué, que le président Jean-Paul Huchon (PS) «reprenne les accents polémiques de la campagne (des régionales) sur un sujet tel que le Grand Paris qui dépasse les clivages politiques».

Ludovic Luppino

Partager cet article

Repost0

commentaires