Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mai 2013 4 02 /05 /mai /2013 07:28

drapeaux-europe-280x140La convention Europe du Parti socialiste devait être un grand moment de débats, à quelques mois des échéances européennes pour amener tous les socialistes à faire des propositions fortes pour une réorientation de la politique européenne.

C’est dans cet état d’esprit que nous avons préparé ce moment. D’abord en fixant 12 propositions clefs pour réussir la réorientation européenne. Nous avons défendu ces propositions avec les représentants d’UMA en commission des résolutions. Et nous nous sommes félicités publiquement de la stratégie d’alternative développée dans le texte proposé par Jean-Christophe Cambadélis.

Puis, le texte de la direction nationale a été profondément modifié et la version présentée pour le Bureau national a été privée des axes saillants contre les libéraux européens :

  • page 4, tous les paragraphes liés à la critique des conservateurs allemands ont été supprimés, y compris l'angle sur le défaut de conviction européenne.
    De fait, il n'y a plus d'analyse des blocages actuels et de la politique d'austérité telle qu'elle est menée.
  • page 5, le paragraphe suivant a été  supprimé : "affronter démocratiquement la droite européenne, c'est se confronter politiquement à la droite allemande. L'amitié entre la France et l'Allemagne, ce n'est pas l'amitié entre la France et la politique européenne de la chancelière Merkel".
  • page 6, deux paragraphes ont été supprimés :
    • "Nous devons le réussir aujourd'hui pour donner un nouvel élan à l'ambition européenne, tournée sur la croissance et l'emploi".
    • "Imposer avec rigidité ou brutalité au plan européen - en faisant abstraction de la conjoncture, des réalités structurelles des États et du besoin des peuples d'apercevoir une perspective au terme des efforts - le rétablissement des comptes publics à l'échelle nationale, par ailleurs enjeu majeur pour la souveraineté et la crédibilité de tout pays, mène à l'impasse. Au final, les déficits se creusent, la dette s'accroît, la croissance s'éteint, le chômage augmente, la protection sociale se délite et les extrêmes prospèrent".
  • page 14, plutôt que de mettre clairement convergence vers un SMIC européen vers le haut et perspective commun de réduction du temps de travail, le document nouveau est encore plus en recul que l'ancienne version puisqu'on passe de "salaire minimum européen déclinée au sein de chaque État" à dans la nouvelle version "salaire minimum au sein de chaque État".

fond foule MLG v2Nous avons donc préparé un texte alternatif : "Europe, le sursaut c'est urgent", et fait le choix de le déposer au Bureau national. Emmanuel  Maurel a présenté cette démarche à la presse dans une interview au Monde.

Harlem Désir et plusieurs membres de la majorité sont intervenus devant le Bureau national pour demander qu’il n’y ait qu’un texte. Bien sûr nous avons fait valoir que dans la situation il est dangereux de priver les militants du débat et de ne pas assumer une opposition claire avec les libéraux en Europe.

Emmanuel-Maurel-Jerome-Guedj-et-Marie-Noelle-Lienemann-lorsLe BN a voté le dépôt d’un seul texte (6 voix contre, Emmanuel Maurel, Julien Dray, Marie-Noëlle Lienemann, Gérard Filoche, Jérôme Guedj, Marianne Louis).

Nous avons donc décidé de déposer, 4 amendements issus des propositions « clefs » que nous avions préparées avec Un monde d’avance. Guillaume Balas qui représentait UMA a déposé les mêmes amendements.

Harlem Désir et plusieurs de ses proches ont estimé que même si c’étaient les mêmes amendements ils devaient être déposés séparément… C’est bien sûr une dernière manœuvre pour diviser le vote des militants.

ci-dessous un article du Canard Enchaîné en date du mardi 30 avril 2013

Le_canard_enchaine_30-04-2013.jpgDès à présent, nous diffuserons massivement notre texte (qui ne sera pas diffusé par le Parti) et expliquerons que faute d'avoir pu le déposer nous avons fait le choix de déposer des amendements.

Amitiés socialistes,
Frédéric Faravel
Mandataire fédéral de la motion 3 dans le Val-d'Oise

Partager cet article

Repost0

commentaires