Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 18:36

Ce qui se cache derrière la pseudo "libération" des terrains de l'Etat proposée par Nicolas Sarkozy

51132_immobilier-construction-logement-neuf

Derrière l'annonce faite par le Président de la République de libérer d'ici 2016 les terrains d'Etat pour la construction de logements se cache en réalité la volonté de vendre vite et au prix maximum ces derniers. Cette décision est motivée par la volonté de faire croire au comblement du déficit budgétaire, et ce au détriment de la production de logement à prix abordables.

Les Échos de ce jour (31/01/2011) donnent plus de précisions quant à la pseudo "libération" des terrains de l'Etat pour la construction de logement. Cette vente se fera au profit de promoteurs privés au prix du marché!

Cela veut dire que l'essentiel des logements réalisés - et il va falloir attendre un certain temps- le seront à prix élevé. La rapidité de la vente annoncée est plus que suspecte et montre bien qu'en réalité, l'essentiel est de trouver des recettes budgétaires conséquentes. Car la mise en vente s'effectue juste avant qu'un retournement de cycle possible des prix du foncier et de l'immobilier s'engage. En fait, les véritables intentions du gouvernement sont de remplir au maximum les caisses de l'Etat au détriment de la production de logements coût abordable et répondant aux besoins majoritaires des français.

De surcroit le gouvernement, comme le président de la République, ne signale aucune priorité en direction du logement social, en locatif ou en accession. Pourtant, la crise du logement concerne d'abord et massivement des demandeurs de logements à prix ou loyers modérés. La droite persévère en favorisant les couches aisées, le profit des promoteurs et en négligeant la majorité de la population.

En revanche, la solution préconisée par François Hollande est nettement plus ambitieuse, juste et efficace. La mise à disposition gratuite des terrains de l’État qui sont disponibles aux collectivités territoriales, répond aux besoins du pays en permettant à ces dernières de construire de nouveaux logements dans un délai de cinq ans.

Marie-Noëlle Lienemann
Sénatrice de Paris,
Membre du bureau nationale du PS

Partager cet article

Repost0

commentaires