Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 08:00

Nous avons pris connaissance du "droit de réponse" rédigé par Dominique  Lefebvre à notre avis sur le rapport d'activité fédéral.

Il est symptomatique que le Premier Secrétaire fédéral sortant ne retienne dans notre avis que les éléments concernant les investitures pour les élections : c'est révélateur du fait que seules ces questions paraissent revêtir une importance aux yeux de ce dernier.

bandeau SF 2008-2012 UMAEn sa qualité de Premier Secrétaire Fédéral, Dominique Lefebvre aurait pu avoir un mot, lui qui prône avec Rachid Temal le rassemblement, sur les délégations fédérales qui avaient été confiées aux secrétaires fédéraux qui ont ensuite porté avec d'autres la motion 3 « Maintenant la Gauche » dans le Val-d'Oise. Ils ont pourtant mené des actions utiles au parti.

Mais il faut croire que la conception du rassemblement défendue par ces camarades est différente de la nôtre lorsqu'on découvre que le dernier soutien qu'ils ont mis en scène – celui de Philippe Doucet – suggère d'exclure la motion 3 du rassemblement.

Dominique Lefebvre doit être dérouté : nous nous sommes exprimés en reconnaissant, tant ce qui a fonctionné que ce qui a failli dans l'activité fédérale pendant 4 ans, concluant que nous soutiendrions pas le rapport qu'il présentait et laissant les militants, convaincus par notre analyse, seuls juges de leur vote "contre" ou "abstention".

Dans son mail, Dominique Lefebvre n'apporte aucune réponse ou justification (et vous ne les trouverez pas non plus dans le rapport qui vous a été adressé) face aux inquiétudes que nous avons soulevées :

  • perte d'un millier d'adhérents en 4 ans ;
  • abandon de la fête de la Rose et de la rentrée départementale ;
  • abandon du comité départemental des territoires ;
  • raisons profondes qui expliquent la perte du conseil général par la gauche ;
  • absence totale de parité dans la représentation du PS95 à l'assemblée nationale (nous avions prévenu) ;
  • abandon du magazine départemental du PS ;
  • absence complète de bilan des secrétariats fédéraux aux sections ou à la vie associative ;
  • et absence d'une action de formation des militants...

Enfin, le Premier Secrétaire fédéral tire la conclusion qu'il souhait sur la période où l'action fédérale a perdu de sa dynamique. Cependant, c'est lui même qui a indiqué à l'automne 2010 (et seulement après les investitures des élections sénatoriales) qu'il gérerait désormais par lui-même la préparation des élections et les relations avec nos partenaires politiques.

Aux militants socialistes valdoisiens de dire désormais s'ils jugent que l'activité fédérale a été aussi parfaite que le pense Dominique Lefebvre ou si elle mérite un avis plus balancé.

Pour les camarades de "Maintenant la Gauche",
Le Mandataire fédéral
Frédéric FARAVEL

Partager cet article
Repost0

commentaires