Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mai 2009 2 12 /05 /mai /2009 14:13

Bayrou de la posture opportuniste à l’imposture européenne

Bayrou de la posture opportuniste à l'imposture européenne

Communiqué de Razzy HAMMADI, Secrétaire national aux services publics, suites aux propos tenus par François Bayrou concernant les services publics François Bayrou : invité lors du « Grand Rendez-vous » d’Europe 1 - Le Parisien-Aujourd’hui en France : « Nous avons constamment, sans aucune exception, voté dans le sens de la défense des services publics ».

« Bayrou de la posture opportuniste à l’imposture européenne , le mensonge et la manipulation comme argument de campagne »

Les déclarations de ce jour de François Bayrou concernant la prétendue position du Modem au Parlement européen qui aurait toujours défendu les services publics tiennent soit de l’ignorance manifeste de leur auteur concernant le vote de ses propres parlementaires européens soit du mensonge pur et simple. En ne prenant que trois votes parmi les plus importants pour l’avenir des services publics, on vérifie qu’en fait, la cynique posture de François Bayrou ne résiste pas à l’épreuve des faits.

Le 16 février 2006 dans le cadre de la discussion relative à la Directive « services dans le marché intérieur », c’est avec l’UMP que le Modem vote contre l’adoption d’une directive cadre sur les services d’intérêt général garantissant la pérennité de leur mission doit être adoptée préalablement à la directive horizontale sur le marché intérieur des services.

Le 27 septembre 2006, lors du débat sur le Livre blanc de la Commission sur les services d’intérêt general, c’est avec l’UMP que le Modem vote contre l’exclusion explicite des services d’intérêt général (SIG) et des services sociaux d’intérêt général du champ de contrainte imposé par la Cour de justice des Communautés Européenne afin de faire respecter une concurrence pure et parfaite.

Le 18 janvier 2007, à propos du rapport sur « Développement de chemins de fer communautaires » visant à l’ultra-libéralisation du secteur c’est encore avec l’UMP que les parlementaires du Modem ont voté en faveur des conclusions contre les députés du PSE.

La main gauche illusoire que François Bayrou tente de nous présenter au niveau national, ignore manifestement ce que sa main droite fait au Parlement européen et inversement.

Les déclarations de François Bayrou concernant les services publics sont au mieux un mensonge nourri d’ignorance au pire une tentative manifeste et démagogique de tromperie des électeurs.

François Bayrou rentre dans cette campagne des Européennes avec les habits du menteur et du manipulateur.

Fidèle à son engagement, le Parti Socialiste a décidé d’ancrer la question essentielle des services publics au centre de sa campagne. Celle-ci fera l’objet d’une mobilisation nationale spécifique le 20 mai.

20 mai, journée de mobilisation pour les services publics

20 mai, journée de mobilisation pour les services publics

Après le succès du meeting de lancement de notre campagne des Européennes à Toulouse, il nous appartient désormais d’amplifier le mouvement.

Alors que l’UMP peine à boucler ses listes et tente de réduire au minimum la nécessité du débat public autour de la question européenne et des enjeux qu’elle porte pour le quotidien de nos concitoyens, il nous revient à nous socialistes, d’étendre la mobilisation, mais aussi et surtout d’imposer nos thèmes de campagne.

C’est dans cet esprit et avec cette volonté d’offrir un débouché aux aspirations légitimes de nos concitoyens et de nos territoires que le Comité national de campagne a décidé de faire de la date du 20 mai, une journée nationale de mobilisation autour de la thématique des services publics.

La droite accélère chaque jour le démantèlement de notre bien commun que sont les services publics, le PPE n’a eu de cesse d’organiser leur mise en danger en entretenant leur précarité juridique face au libre jeu du marché et en refusant systématiquement les propositions du PSE, à l’instar de la « Directive Cadre » protectrice pour laquelle nous nous battons depuis des années.

Parce qu’inscrire les « services publics » dans cette campagne est une demande pressante de nos concitoyens et de nos territoires, la journée du 20 mai doit être une réussite.

Partager cet article

Repost0

commentaires