Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 14:27

Cher(e)s camarades,

Le 3 octobre fut l’occasion d’une mobilisation citoyenne sans précédent. Plus de 2,3 millions de nos concitoyens se sont mobilisés à la fois pour exprimer leur volonté de participer au débat concernant l’avenir du service public postal dans notre pays mais aussi et surtout, pour dire leur refus d’une privatisation que la droite veut leur imposer.


Cette réussite est le fruit du rassemblement de la gauche syndicale, associative et politique. Elle est, par son caractère à la fois rural et urbain, le résultat de la mobilisation exceptionnelle de nos élus. Enfin c’est parce que nous avons su expliquer, dialoguer et aller au contact des premiers concernés, les citoyens, qu’une première bataille dans l’opinion a été gagnée.


Cependant, la droite poursuit son passage en force. Après avoir traité par le dédain et le mépris la mobilisation du 3 octobre, elle vient de faire voter en commission le texte visant le changement de statut qui sera examiné au Sénat à partir du 2 novembre 2009.


Aussi nous faut-il préserver l’acquis exceptionnel du 3 octobre tout en ayant à l’esprit que le calendrier parlementaire dicte le rythme de notre mobilisation et qu’en conséquence, le débat devant se poursuivre à l’Assemblée au mois de décembre, il nous faut prendre chaque séquence pour ce qu’elle est. Il nous faut donc désormais mener la bataille au Sénat et poursuivre celle de l’opinion.


  1. La bataille du Sénat

La droite ne détient qu’une vingtaine de voix d’avance et nos camarades sénateurs se préparent à faire preuve de la plus grande combativité face à une droite dont une partie des membres semblent hésitants face à la mobilisation dont ils sont témoins sur le propre territoire.


L’interpellation des sénateurs dans leur territoire par les citoyens et les élus est donc primordiale. En collaboration avec le collectif national et les collectifs locaux, des rassemblements devant les bureaux de Poste sont appelés le 31 octobre prochain afin d’appeler à voter contre le texte au Sénat et demander un referendum.

Le 2 novembre, un grand rassemblement devant le Sénat rassemblera l’ensemble des forces de gauche afin de prolonger les mobilisations du 31 octobre.

La semaine du 2 au 7 novembre sera dédiée à l’interpellation au niveau local des sénateurs. Les mobilisations pourront être signalées sur la carte des mobilisations comme ce fût le cas lors de la préparation du 3 octobre, sur touchepasamaposte.com.


  1. Poursuivre la bataille de l’opinion

Les fédérations du Parti Socialiste auront à leur disposition en fin de semaine, une campagne de tracts et autocollants afin de pouvoir, sur le terrain, poursuivre l’engagement contre la privatisation durant tout le mois de novembre.

Dans le cadre du collectif national, 5 millions de cartes postales à envoyer directement au Président de la République pour exiger un referendum sont en cours d’édition afin de pouvoir organiser un grand temps fort de mobilisation citoyenne et politique courant novembre. Les éléments d’organisation de cette initiative vous seront transmis prochainement.

Comptant sur votre mobilisation,

Amitiés socialistes.

 

Razzy HAMMADI
Secrétaire national aux services publics

Christophe BORGEL
Secrétaire national aux élections et à la vie des fédérations

Alain FONTANEL
Secrétaire national à l’animation et au Développement des fédérations

Partager cet article

Repost0

commentaires