Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 novembre 2008 3 12 /11 /novembre /2008 11:40
Cher(e) Camarade,

Notre congrès se tient dans un contexte très particulier. Nous vivons la fin d’un cycle : la crise financière, d’une ampleur inédite, marque l’échec du modèle néo-libéral. Un nouveau monde émerge, dont nous peinons à deviner les contours. D’où ce climat incertain, où se mêlent espoirs et inquiétudes.
Inquiétudes, d’abord, tant chacun redoute les conséquences sociales de la crise, aggravées par la politique de la droite. Espoirs, néanmoins, car le sursaut et le changement sont toujours possibles, comme nous l’avons constaté avec bonheur lors des dernières élections présidentielles américaines.
Cet espoir, il faut le faire vivre en Europe. Les socialistes français ont un rôle à jouer, pourvu qu’ils choisissent le chemin de la combativité dans l’unité, de la rénovation dans la clarté.

Le vote sur les motions n’a pas permis de dégager une majorité. Mais il a mis en évidence deux faits majeurs : la volonté d'un ancrage à gauche du Parti Socialiste d’une part, la nécessité d'un profond changement des pratiques et d'un renouvellement des équipes dirigeantes d’autre part.
Ancrage à gauche, volonté de renouvellement : c’est aussi ce à quoi aspirent, j’en suis convaincu, les militantes et les militants de cette fédération.

Le 20 novembre, tu voteras pour le candidat que tu estimes le plus capable d’animer notre fédération pendant trois ans. Je me présente aux suffrages des militants parce que je crois que je suis à même d’assumer cette mission. Des camarades de toutes les sensibilités du Parti m’y ont d’ailleurs encouragé.
Ils connaissent mes convictions, mon goût du débat dans le respect mutuel, mon sens du Parti. Ils connaissent mon attachement à notre département, dans lequel je vis depuis ma naissance. Ils connaissent mon attachement à notre fédération, au sein de laquelle je milite depuis l’âge de 17 ans.

Fort de ces soutiens, je serai capable de rassembler autour de moi les militant(e)s qui veulent remettre cette fédération sur le chemin du dynamisme et de la convivialité.
Je me présente pour être à la fois un porte-parole disponible et l’animateur d’une nouvelle équipe fédérale pluraliste, à l'écoute des militants, attentive aux luttes sociales.
Notre fédération a besoin d’un nouveau souffle. Ensemble, écrivons une nouvelle page du Parti Socialiste dans le Val d’Oise.

Amitiés socialistes,
Emmanuel Maurel


Voir le Fichier : EmmanuelMaurel2008.pdf

Partager cet article

Repost0

commentaires