Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 mars 2016 3 16 /03 /mars /2016 10:42

Cher-e-s camarades,

Plus que jamais, il y a de bonnes raisons de tenir bon et de faire contrepoids.

Nous étions parmi les jeunes et les salariés pour cette première journée de mobilisation réussie contre le projet de loi "Travail".

Engagés depuis longtemps dans le refus de la dérive libérale, impulsée par le gouvernement et accompagnée par la direction du Parti, nous entrons dans une période politique nouvelle avec ce mouvement social et citoyen qui donne entière raison à nos analyses et à nos propositions.

Nous travaillons à un contre-projet. De nombreuses fédérations et sections ont adopté des motions demandant le retrait du projet de loi. Au Bureau national, une très large majorité a également pu interpeller la ministre du Travail sur les dangers que constituaient de tels reculs sociaux. Au pied du mur, la majorité -fictive- du congrès de Poitiers n'a pas survécu.

Nous prenons également toute notre part à la préparation de la Primaire de la gauche et des écologistes. Avec les initiateurs de l'appel paru en janvier dans Libération, participent à cette démarche à nos côtés des représentants du Parti Communiste, d'Europe Ecologie-Les Verts et d'Ensemble, ainsi que des collectifs de citoyens engagés. La direction du PS a rejoint ces travaux préparatoires. Nous demandons que le Conseil national du 9 avril soit consacré à ce sujet.

Ne pas céder! C'est bien ce mot d'ordre que nous avons chacun(e) à l'esprit aujourd'hui pour combattre les contre-sens historiques que les Français sanctionnent élections après élections. Les législatives partielles de ce dimanche confirment cet effacement du PS.


Mais prenons surtout la mesure de notre responsabilité première pour construire un avenir à la gauche, avant et après 2017. Nous serons au cœur de la prochaine gauche parce que nous incarnons l'alternative crédible.


La place que nous avons conquise dans le parti, notre engagement dans toutes les mobilisations qui motivent à gauche dans le pays, notre capacité à parler avec toute la gauche nous en donnent la force et les moyens.


A condition de tenir bon, ensemble.

TENIR BON !

Partager cet article

Repost0

commentaires